Avec Ubitransport, des transports en commun 4.0

0
© Aletheia Press / N.Hubert Pauline Dessertine responsable communication, insiste sur la facilité d’utilisation et d’adaptation de la solution Ubistransport, ne nécessitant que peu d’équipements.

Devenir le leader global digital et inclusif de la mobilité, telle est l’ambition d’Ubitransport. Déjà sollicitée à l’international, l’entreprise mâconnaise poursuit son développement grâce à son système de transport intelligent.

Sélectionnée par le gouvernement parmi les 123 start-ups ayant vocation à devenir leader mondial dans leur domaine d’activité dans le cadre du programme French Tech 120, Ubitransport ne cesse de faire parler d’elle. D’ailleurs, malgré la crise sanitaire, la scale-up a maintenu son plan de recrutement de 50 nouveaux collaborateurs en 2020. Une levée de fond de 45 millions d’euros en septembre 2019, un chiffre d’affaire de 14.5 millions d’euros sur cette même année et une équipe de 90 personnes installée entre la France et le Canada confirment qu’il faut compter sur cet intégrateur de logiciels à l’avenir. Ce qui a valu à Ubitransport la confiance de ses partenaires, c’est sa solution totalement numérique destinée au transport public de voyageurs, en bus, qu’il soit urbain, péri-urbain ou scolaire. « Nous sommes au service d’une mobilité la plus efficiente possible tant en coût qu’en temps, mais aussi la plus facile possible » précise Pauline Dessertine, responsable communication.

Innovant et facile à utiliser

En créant Ubitransport en 2012, Jean-Paul Médioni voulait reconnecter les territoires et recréer du lien grâce à la mobilité, un axe structurant mais aussi un outil d’attractivité. Pour y parvenir, il a proposé sa solution aux collectivités d’une part et aux opérateurs privés de transport d’autre part. « Notre solution numérique clé en main est facile à déployer, quelle que soit la taille du territoire » s’enthousiasme Pauline Dessertine. Grâce à un smartphone ou une tablette fournie par Ubitransport et embarqué dans le bus, le gestionnaire peut géolocaliser le véhicule, suivre la fréquentation, informer les voyageurs et optimiser son réseau. De son côté, le conducteur dispose d’un outil facile à s’approprier avec lequel il peut vendre des titres de transport. Il profite aussi d’un compagnon de route susceptible de lui apporter une aide, notamment pour gérer son avance ou son retard sur le trajet.

Un outil pour tous

« Notre système est flexible mais aussi accessible à tous les territoires, quelles que soient leurs contraintes budgétaires, car il ne s’agit pas d’un système d’exploitation complexe à installer. » Une collectivité peut en effet choisir de n’équiper qu’une de ses lignes ou au contraire, suivre l’exemple de la région Bourgogne-Franche-Comté, en installant Ubitransport sur l’ensemble de son réseau de transport scolaire.130 réseaux en France et à l’international, au Canada notamment, font confiance à l’entreprise mâconnaise. « Notre société fait figure de pionnière sur les systèmes de transports intelligents numériques en déportant l’intelligence historiquement embarquée dans le véhicule vers le cloud pour un suivi en temps réel. » Attachée à sa région et au développement des activités numériques, l’entreprise préside actuellement la French Tech BFC pour, à son tour, faire émerger d’autres start-up et les accompagner.

Pour Aletheia press, Nadège Hubert