Dijon : André met les clés sous la porte

0

L’enseigne André a fermé le jeudi 30 juillet 2020, sa boutique basée sur la rue de la Liberté à Dijon. Cette dernière était son unique point de vente dans le département.

Cette fermeture définitive intervient pour répondre aux nouvelles directives stratégiques du repreneur de la marque. Racheté par François Feijoo, un spécialiste de chaussures et le précédent président de l’enseigne entre 2005 et 2013, le groupe va conserver uniquement 55 boutiques parmi un total de 180. Chose qui mettra fin à de nombreux stores aussi bien qu’emplois L’enseigne procédera en effet à des licenciements économiques et ne gardera que 221 salariés sur 409.

Les dégâts de la crise sanitaire

Fortement touché par la crise sanitaire de covid-19, « André » a été mis en redressement judiciaire dès le 1e avril dernier. La marque a en effet enregistré une perte de 4 millions d’euros durant quinze jours et ce, suite à la fermeture de ses magasins à cause de la propagation de la pandémie. Fondée à la fin du XIXe siècle, l’enseigne pourra actuellement se redresser grâce à l’offre de reprise proposée par François Feijoo, via sa société « 1Monde9 ». D’une valeur de 7,8 millions d’euros, cette dernière était l’unique sur la table. Elle a été validée le mardi 28 juillet 2020 par le tribunal de commerce de Grenoble mais le rachat ne sera effectif qu’à partir du 5 août prochain.

Douâae Kamal Idrissi