Le Conseil départemental de Saône-et-Loire teste l’accueil familial salarié

0

Le Conseil départemental de Saône-et-Loire a récemment lancé un nouveau dispositif expérimental pour relancer l’accueil familial des personnes âgées et handicapées.

Lors du point organisé le jeudi 25 juin dernier, le Président du conseil départemental, André Accary, et la Vice-Présidente pour les affaires sociales, Claude Cannet, ont annoncé le lancement d’un nouveau dispositif test pour relancer l’accueil familial. Les particuliers accueillants les personnes âgées ou en situation d’handicap à domicile bénéficieront de plusieurs avantages financiers, dont une indemnité d’attente entre deux accueils, une rémunération garantie en cas d’hospitalisation ou d’absence de la personne accueillie, des congés payés, des formations et le droit au chômage. Le nouveau dispositif mis en place sera testé dans l’ensemble de la région mâconnaise et s’étalera sur une durée de 3 ans. L’objectif étant de renforcer la position de cette formule souple d’hébergement comme une réelle alternative aux structures existantes spécialisées dans l’accueil des seniors ou/ et des handicapés. Notons que le dispositif expérimental est piloté par la Mutualité française de Saône-et-Loire qui a répondu favorablement à l’appel à projets.

Lancement des premiers tests

La Mutualité française 71 a pour mission de recruter et d’accompagner les accueillants familiaux et ce, en se référant à une équipe pluridisciplinaire de professionnels. La structure a par ailleurs lancé le premier appel pour embaucher les 2 premiers demandeurs dans le Mâconnais. Pour postuler, l’accueillant doit disposer du soutien de l’ensemble de sa famille, avoir une chambre libre d’une surface de 9 m² et finalement se situer dans un rayon maximal de 30 km autour de Mâcon.

Douâae kamal Idrissi