Les minoteries travaillent à plein temps

0

Le confinement provoqué par la crise de Covid-19 a donné apparemment envie aux citoyens de se mettre derrière les fourneaux. Dans ce sens, la demande pour la farine en Saône et Loire a explosé.

Dans le cadre de ce contexte sanitaire inédit, les habitants ont de plus en plus tendance à faire des achats de précaution afin de minimiser leur fréquence de sorties. Par conséquent, les rayons de farine plusieurs magasins du département se retrouvent dévalisés. Pour remédier à cette situation, les grandes et moyennes surfaces ont sollicité les minoteries notamment Forest, située à Bray, et Megnaud, installée à Chenay-le-Châtel. Ces dernières, qui approvisionnaient habituellement les professionnels, et notamment les artisans boulangers et pâtissiers, ont adapté leur production afin de répondre à la demande de cette nouvelle clientèle de particuliers. Les meuniers ont créé des sachets de 5 kilos destinés spécialement aux consommateurs des supermarchés tout en continuant à travailler avec leurs clients traditionnels.

Les professionnels touchés par la crise

Plusieurs artisans ont été fortement impactés par cette tendance du fait-maison et se retrouvent alors confrontés à une forte baisse de leur chiffre d’affaires. Dans ce sens, un appel a été lancé par le Ministre de l’économie Bruno Lemaire en vue d’inciter les français à acheter leur pain auprès des boulangeries. Celles-ci affirment pour leur part, qu’elles sont fortement conscientes quant à la nécessité du respect des règles d’hygiène.

Aicha BAGHDAD