L’ESEO déparque à Dijon

0

Dijon étoffe son offre universitaire avec l’arrivée de l’École supérieure d’électronique de l’Ouest « ESEO ».

Cette dernière propose une formation de cycle ingénieur en 5 ans avec un diplôme équivalent à celui délivré par les autres filiales du groupe, à savoir les campus d’Angers et de Paris. La nouvelle antenne accueille ainsi pour la rentrée 2020, sa première promotion d’étudiants ingénieurs. Elle leur  propose trois filières étroitement liées aux pôles d’excellence du terroir : « E-SANTE », « SMART CITY » et « INDUSTRIE 4.0 ». L’objectif étant de renforcer l’attractivité de la ville en misant sur le développement de ses projets structurants et sur ses domaines d’expertise. Actuellement, les premiers étudiants sont accueillis dans des locaux temporaires situés dans le quartier des Grésilles, Place des Savoirs. L’école prévoit cependant de s’installer au sein du campus universitaire dijonnais en septembre 2021. Elle occupera  alors un bâtiment neuf de 10.000 m² mis à disposition par Dijon Métropole. L’établissement ambitionne par ailleurs de former plus de 150 étudiants en 2021 tandis qu’elle se fixe un objectif de 500 étudiants par an à l’horizon 2025.

Une ville universitaire par excellence

L’Université de Bourgogne a réalisé cette année une belle prouesse. Elle a ainsi progressé  dans le prestigieux classement de Shanghai qui regroupe 17.000 universités répertoriées dans le monde entier.  L’établissement- qui rassemble plus de 20 écoles et propose près de 400 formations- se situe en effet entre la 501e et la 600e place dans le rang mondial contre 601e et 700e les années précédentes. Rappelons que Dijon Métropole accueille 36.000 étudiants chaque année et qu’elle se classait comme seconde ville française où il fait bon étudier selon le palmarès 2019 de l’Etudiant.

Douâae Kamal Idrissi